Ascensoriste : un métier en perpétuelle évolution

Un ascensoriste est un professionnel de l’installation, de la maintenance et de la modernisation d’un ascenseur ou du monte-charge. Il assure également l’entretien et le dépannage des escaliers mécaniques, des trottoirs roulants, etc. L’ascensoriste est surtout un métier qui bouge avec des technologies innovantes et variées comme l’hydraulique, la mécanique, l’électronique, etc. Aussi, c’est un métier offrant des perspectives de carrière rapide, dont une hausse de recrutements pendant plusieurs années. Un ascensoriste peut se charger spécialement de l’installation ou de la maintenance.

Les activités d’un ascensoriste

Les activités d’un ascensoriste sont nombreuses entre autres :

  • Tout d’abord avant chaque intervention, il sécurise le lieu.
  • Il étudie les plans du bâtiment et de l’emplacement prévu pour l’ascenseur à mettre en place
  • Il prépare la cage d’ascenseur en installant ensuite des barres de guidage, le moteur, les treuils et la cabine d’ascenseur.
  • Il pose les portes à chaque étage et place les boutons en les raccordant au processus électrique.
  • Il procède au montage de la cabine et procède à des vérifications.
  • Il met en service l’ascenseur en effectuant une maintenance préventive et curative au 1er niveau
  • Il accompagne les utilisateurs dans la prise en main de l’équipement.
  • Et il intervient en cas panne ou en maintenance en repérant les éléments défectueux et en procédant au remplacement.

Un ascensoriste peut aussi être responsable de la modernisation en adaptant les installations aux besoins des usagers et en utilisant les nouvelles technologies et en suivant l’évolution, le tout dans le respect de la règlementation en vigueur.

Les aptitudes demandées à un ascensoriste

La rigueur est la première qualité demandée à un ascensoriste, car il n’a pas droit à l’erreur dans toutes ses installations et les réparations étant donné que des vies sont entre ses mains. En commettant une faute, il peut provoquer de graves accidents, souvent fatals. Être méthodique et respecter les consignes de sécurité sont aussi incontournable. Il doit être également autonome dans une analyse immédiate d’un problème technique pour prendre rapidement des décisions et doit savoir prendre la bonne initiative.

Par ailleurs, un ascensoriste doit surtout maîtriser des appareils de mesure électrique et de contrôles de programmation. Il doit aussi avoir des connaissances en électricité, électrotechnique, hydraulique, pneumatique, automatisme et soudure. De plus, il doit avoir une bonne condition physique sans être sensible au vertige, car il travaille en hauteur et peut déplacer de lourdes charges. Il est important qu’il ait une grande disponibilité de son temps et un bon sens de dialogue.

Les formations nécessaires pour envisager une profession d’ascensoriste

Le métier d’ascensoriste est accessible après un bac pro suivi d’une mention complémentaire d’un BTS.

Trois certifications et deux titres professionnels permettent aussi d’accéder à ce métier par une formation continue notamment :

  • CQPM Agent qualifié de maintenance en ascenseurs.
  • CQPM Agent qualifié de modernisation en ascenseurs.
  • CQPM Technicien de service maintenance en ascenseurs.
  • Titre Technicien de maintenance des ascenseurs.
  • Titre Technicien de réparation des ascenseurs.

En ce qui concerne la possibilité d’évolution, un ascensoriste peut s’orienter vers des postes de management, de chefs de travaux, après quelques années d’expérience.