Tout savoir sur le prix d’un ascenseur

prix ascenseurHabiter au sixième étage sans ascenseur ou commencer à perdre de sa mobilité, peuvent être des raisons pour faire l’acquisition d’un ascenseur. Qu’il soit privé ou collectif, il est nécessaire de s’informer au mieux afin que l’ascenseur choisi convienne aux différents critères. Ce type d’aménagement a un certain coup. Il faut donc être sûr de son choix.

Pour un ascenseur privé, il existe deux types de mécanisme et de fonctionnement.

Tout d’abord, l’ascenseur en pylône ou autoportant. Ses avantages : il n’a pas besoin de mur porteur, idéal si l’espace prévu est étroit. Aussi bien à l’intérieur comme à l’extérieur, cet ascenseur fonctionne grâce à une cabine se déplaçant à l’intérieur d’un pylône autoportant. Ce mécanisme peut être choisi pour une construction de maximum cinq étages. Pour ce qui est du prix, le coût peut changer en fonction du nombre d’étages et du chantier en lui-même. Un ascenseur autoportant de deux étages coûte entre 12 000 et 20 000 euros. Chaque niveau supplémentaire est facturé 3 000 euros. Il ne faut surtout pas oublier de compter la maintenance et l’entretien annuel ainsi que la consommation d’énergie et l’assurance.
Le deuxième choix est l’ascenseur à gaine. Il nécessite la présence d’un mur porteur afin qu’il se déplace sur une gaine maçonnée. Ce type d’ascenseur pour deux étages coûte aux alentours des 18 000 euros avec la pose. Comme pour le précédent, chaque niveau supplémentaire est de 3 000 euros ainsi que tous les frais annuels.

Pour un ascenseur collectif, les résidents (locataires et propriétaires), par le biais de la copropriété, peuvent demander l’installation d’un des deux mécanismes. Seule contrainte : tous les habitants doivent être en accord pour cet achat. L’utilité d’un ascenseur varie en fonction de l’étage. Certains peuvent donc être réticents face à ce choix. Il faut savoir que la pose d’un ascenseur impose des charges supplémentaires. Plus l’appartement se situe à un étage élevé, plus la charge sera elle aussi élevée. Le coût global des travaux dans une copropriété est évalué en fonction de la complexité et de la capacité à effectuer la mise en place de l’ascenseur. Le montant peut aller jusqu’à 90 000 euros. Il est réparti selon l’utilisation supposée des résidents.

Ces deux types de mécanisme ont également la possibilité d’être équipé d’un système électrique ou hydraulique. Le premier est le plus souvent sollicité dû fait qu’il soit moins coûteux au niveau de la consommation énergétique.

Pour une sécurité maximale, il faut s’assurer que l’ascenseur respecte les normes européennes. La notion CE doit y apparaître pour que le système de sécurité soit fiable.
Petites indications, la possession d’un ascenseur dans votre propriété ou dans votre immeuble permet de valoriser votre habitation. Le prix du bien immobilier gagne environ 10 à 15%. prix d’un ascenseur